Présentation géographique

La vallée du Viaur constitue un véritable carrefour bioclimatique compte tenu des différences d’influences rencontrées :

-  Influence montagnarde et continentale : elle est présente dans le Lévezou, on peut y rencontrer des plantes aimant cette influence comme la grande gentiane, l’arnica des montagnes, l’aconit napel, l’érythrone dent de chien, la renoncule à feuilles d’aconit…

- Influence atlantique : celle-ci se traduit par la présence du chêne pédonculé, du genêt à balais, des ajoncs mais aussi du chêne tauzin et de l’osmonde royale que l’on trouve dans la région du Ségala, notamment près de Flauzins et de Pampelonne.

-  Influence méditerranéenne : caractérisée par la présence de l’érable de Montpellier, le ciste à feuilles de sauge, l’œillet  de Montpellier, la filaire, le muflier asaret… Ces espèces se rencontrent dans les affleurements aval des gorges de Flauzins et sous le château de Thuriès à Pampelonne.

Cette vallée est formée de deux grands ensembles géographiques : le Lévezou à l’amont et le Ségala à l’aval. Elle traverse essentiellement des zones métamorphiques du socle ancien du Massif central, notamment des gneiss et des schistes, ce qui confère à son bassin versant une assez forte acidité des sols, d’où le nom de la région des Ségalas où l’on pratiquait la culture du seigle.

La Vallée du Viaur est une vallée sauvage et verdoyante, elle est inventoriée pour plusieurs parties en tant que Zone Naturelle d’Intérêt Faunistique et Floristique (ZNIEFF). Elle est également classée en zone verte du SDAGE et en zone Natura 2000 pour plusieurs sites.


jeu de poker

Date de dernière mise à jour : 21/04/2012

×